Gros Plan

Image LE SAILLANT DE SAINT-MIHIEL

30/06/2018LE SAILLANT DE SAINT-MIHIEL, DE L’OCCUPATION À LA LIBÉRATION

LE SAILLANT DE SAINT-MIHIEL,
DE L’OCCUPATION À LA LIBÉRATION


EXPOSITION À PARTIR DE JUIN 2018
REZ-DE-CHAUSSÉE DE LA BIBLIOTHÈQUE BÉNÈDICTINE
SAINT-MIHIEL

 

Cette exposition est un projet de mise en valeur à la fois de l’histoire du saillant, de l’histoire de la ville et de la libération de ces derniers par les soldats américains il y a près d’un siècle.

À l’aube du centenaire de la libération, le Conseil départemental de la Meuse et la Commune de Saint-Mihiel ont souhaité inaugurer un nouvel espace d’exposition dédié à l’histoire du saillant au cours de la Grande Guerre. Situé dans une aile de l’ancienne abbatiale, ce nouvel espace muséographique de près de 400 m², aménagé sous la houlette de la Mission Histoire du Conseil Départemental de la Meuse, sera dédié non seulement à l’histoire du saillant lors du conflit, mais s’intéressera également à la vie des civils dans la ville de Saint-Mihiel sous l’occupation allemande, grâce à un important fonds photographique et des objets prêtés par des collectionneurs locaux et issus de la collection Diors du Département de la Meuse.

 

 THÉMATIQUES DE L’EXPOSITION :

La ville de Saint-Mihiel

La ville de Saint-Mihiel avant la guerre est une ville de garnison importante, avec une activité commerciale soutenue. C’est une ville au riche patrimoine renaissance, traversée par la Meuse et la rivière Marsoupe.

 

La guerre et la formation du Saillant : Les combats de 1915

La région de Saint- Mihiel est, dès le début du conflit, une zone stratégique. La prise de Saint- Mihiel dès septembre 1914 est déterminante pour les Allemands. Les axes de communication français, orientés Nord-Sud, sont coupés au niveau de la ville. La continuité de la ligne de défense des forts Séré de Rivières n’est plus assurée. Les Allemands pendant la durée du conflit n’auront de cesse de maintenir et de dépasser leur avancée vers l’ouest pour isoler Verdun d’une part et envisager une offensive vers Paris.
Les axes de communication sont des objectifs majeurs en 1915, les combats au nord et au sud du saillant sont particulièrement nombreux et violents. Les forces en présence sont quelquefois à moins de 30 m de distance les unes des autres, les combats sont impitoyables. Les Eparges au nord subissent les attaques les plus massives avec une guerre de mines qui marque le paysage à jamais. Ces combats ne modifient pas la ligne de front et ne permettent pas la reprise de la guerre de mouvement, souhaitée par les deux armées.
L’année 1916 est celle de la bataille de Verdun, durant laquelle le secteur du saillant de Saint-Mihiel est un front secondaire, surveillé de très près mais où les combats n’ont pas l’intensité du secteur de Verdun. L’année 1917 reste une année de combats intermédiaires pour maintenir les positions des 1ères lignes.

Pour en savoir plus sur les thématiques abordées dans l'exposition, retrouvez le flyer et le dossier de presse.

Cette exposition se veut ainsi complémentaire de celles réalisées à Romagne et à Souilly, afin de témoigner de l’histoire d’une ville et d’un territoire lors de la Première Guerre mondiale.


HORAIRES

Du 1er novembre au 31 mars : Le lundi de 14h à 18h.

Du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le samedi de 11h à 16h - Fermé le dimanche.

 

Contacts :

Mission Histoire

Véronique Harel

Tél. 03 29 83 77 68

mission-histoire@meuse.fr

-

Commission municipale « Saint-Mihiel au coeur du Centenaire »

Mairie de Saint-Mihiel
Place des Moines
55300 Saint-Mihiel

Tél. 03 29 89 15 11


© COLLECTION DIORS

 

Gros Plan

Meusicalies
02/06/2018 Meusicalies

Journée d'animations et concert

Lire la suite...
PROGRAMME 2018 DU CENTENAIRE EN MEUSE
19/03/2018 PROGRAMME 2018 DU CENTENAIRE EN MEUSE

programme

Lire la suite...
PASS Champ de Bataille - Verdun
01/03/2018 PASS Champ de Bataille - Verdun

PASS

Lire la suite...